Comment j’ai transformé ma vie en mangeant des aliments crus

 

De maman solo surmenée et cadre marketing d’une multinationale en burn-out à devenir la meilleure version de moi-même et vivre chaque jour la vie de mes rêves. Voilà comment je peux résumer mon parcours de vie !

Quelle a été la porte d’entrée, le facteur déclenchant ?! Sans aucun doute : le fait de me mettre à manger des fruits et des légumes crus !!

  Ma récolte d’herbe de blé 

Pourquoi des fruits et des légumes crus ?

Oui vous avez bien entendu, une nourriture exclusivement végétale et crue… C’est ce qu’on appelle “manger vivant” !!  C’est consommer des aliments encore “en vie” ou “bio-actifs” qui nous apportent un maximum de micro-nutriments, de vitamines, de minéraux, d’oligo-éléments et d’enzymes. Cela exclut les produits d’origine animale, les aliments aux procédés artificiels de conservation, les aliments transformés et industriels mais aussi bien sûr par définition les aliments cuits.

Exclure la cuisson, manger exclusivement des fruits et légumes crus lors des repas pour faciliter la digestion et avoir un maximum d’énergie. Voilà pourquoi manger vivant !! Ce type d’alimentation apporte un maximum de nutriments qui sont source de vie

Cette façon de manger pourrait être qualifiée de “haute vitalité ” car elle apporte un maximum de nutriments essentiels et de l’énergie pour soutenir le bon fonctionnement du corps et de l’esprit. C’est une alimentation alcaline à base de fruits et légumes, de graines germées, de graines et fruits oléagineux pré-germés

Les graines germées, parlons-en. Même si tu n’en es pas encore à manger tout cru, elles sont une panacée à ajouter aux repas… Elles font partie des superaliments au même titre que les fruits, les légumes, les baies, les graines ou même les algues qui possèdent de fortes teneurs en nutriments et vitamines et qui apportent énormément d’énergie et sont très favorables à l’organisme. 

Combiner cette manière de se nourrir à des phases régulières de détox en période de transition alimentaire et sur le long terme nous apporte de nombreux bienfaits que ce soit au niveau physique ou psychologique… Et cela transforme complétement notre vie !! En voici la preuve par l’exemple… 

Comment j’en suis venue à manger vivant ?

C’est en février 2014, suite à un départ – le décès de ma mère, après des années d’une longue agonie suite à un cancer généralisé – et à une arrivée – celle de mon deuxième enfant – que je commence à me questionner sérieusement sur la maladie, et sur notre mode de vie plus généralement.

C’est alors que je découvre l’alimentation vivante, la mets en pratique et tombe amoureuse de tous les bienfaits de ce type d’alimentation respectant la règle des 3V : vivant, varié et végétal (cf livre “Végétal vivant varié : Les secrets de l’alimentation santé” de Tal Schaller et Johanne Razanamahay-Schaller). 

Quelques semaines d’un apport plus important de fruits et légumes crus m’ont permis de jauger tout de suite la différence sur mon organisme et mon mental : plus de vitalité, plus de légèreté, plus d’acuité mentale et morale, plus de liberté physiologique. Et j’ai perdu très facilement les 7kgs qu’il me restait en trop suite à ma deuxième grossesse ! Bref je n’avais jamais été aussi en forme depuis des années !

À 28 ans

À 38 ans

5 ans de transition alimentaire…

Oui j’ai tout de suite été conquise par cette nourriture saine et naturelle !!

Mais non ma transition ne s’est pas faite du jour au lendemain

Après quelques temps, mon retour au travail et à la vie sociale suite à mon congé maternité ont été plus forts que moi : je me suis remise à manger de ci de là des céréales (riz, pain, croissants au travail… ) et des produits animaux (des oeufs et du poisson). NB : Depuis l’enfance, j’ai toujours détesté la viande. Par peur des carences, je me forçais à en manger – les marinades, condiments et épices m’aidaient à “faire passer la pilule”… C’est d’ailleurs souvent ce qu’on recherche dans les produits carnés : le goût du grillé, du gras, du sel ou des épices qu’on y a ajouté, mais pas la viande en elle-même ! Fin de la parenthèse.

Cette phase de transition a duré 5 ans !! 5 années pendant lesquelles je faisais des repas majoritairement des fruits et des légumes crus avec très régulièrement des envies d’autres choses…  Je sentais que manger vivant me nourrissait en profondeur, me permettait d’avoir une digestion facile et me donnait énormément d’énergie. Dès que je mangeais quelque chose de cuit ou à base de produit animal, toute l’énergie et la forme retombait et si je re-goûtais à un produit contenant du gluten (principalement du pain), un épisode dépressif suivait automatiquement.

Je pouvais témoigner de la même chose concernant mes enfants. Quand ils revenaient de la crèche / de l’école, je pouvais deviner le contenu de leur assiette de déjeuner selon leur comportement du soir… La surexcitation corrélait très souvent avec l’absorption de sucres, la colère avec des produits carnés, la mélancolie ou la tristesse avec des produits à base gluten

Je les ai donc incités à manger plus de fruits et légumes, à réduire la part des aliments transformés dans leur alimentation par de nombreuses astuces pour les inciter à manger plus de cru. J’ai pu également constater que l’apport accru de vitamines dans leur alimentation permettait de booster leur système immunitaire les rendant moins malades, plus résistants aux virus, au froid etc…

Raw Flo et les enfants

 Les enfants et moi sommes des amoureux de la rawfood
 
Pour ma part, j’avais beau manger vivant principalement, l’alimentation émotionnelle était toujours plus forte que moi et avec le stress du travail je finissais toujours par craquer sur du café et des gâteaux avec les symptômes de mal-être (décrits plus haut) qui s’en suivait automatiquement. Ne voulant plus retomber dans cette spirale, j’ai posé l’intention qu’un jour j’arriverai à manger 100% vivant !!

Jusqu’à ce que je découvre les purges début 2019  : un moyen naturopathique qui permet d’éliminer radicalement toxines, douleurs, et nettoie la lymphe, le sang et tous les liquides interstitiels. Je les ai expérimentées et me suis vite rendue compte qu’elles étaient le pivot pour manger vivant sans frustration et sans retour en arrière, permettant ainsi la santé optimale.  Et elles m’ont permis d’atteindre enfin mon but qui était de manger vivant à 100% !

Comment les purges m’ont aidée à passer au 100% vivant

En mangeant cru, le corps a enfin tellement de temps et d’espace libre (si la vitalité est suffisante), qu’il met en route un mécanisme de décrassage massif. En effet, vous ne pouvez pas imaginer combien les fruits et les légumes crus sont des purifiants et des nettoyants de l’organisme tant notre alimentation d’aujourd’hui va à l’encontre totale de notre physiologie.

Les effets de la détox peuvent être lourds de conséquences sur notre état mental et la façon dont nous vivons notre quotidien. Et c’est là qu’on peut facilement se “sentir perdu” sur ce chemin alimentaire et qu’on ré-adapte ses choix (en ré-introduisant la cuisson et/ou les produits animaux) pour calmer ces effets… On pense que l’on a besoin d’aliments cuits ou de produits animaux pour être en forme alors qu’en réalité nos organes sont trop encrassés pour bien assimiler le végétal cru

Les résidus de sucre, produits laitiers, céréales… qui se trouvaient dans ma lymphe et mes liquides interstitiels faisaient que j’étais toujours presque systématiquement attirée vers ses produits. Mon organisme était encrassé et je tournais en rond depuis 5 ans !

Et qu’est-ce qu’on fait quand quelque chose est encrassé ?

On le nettoie ! Bingo ! Et c’est tout le travail des purges !

J’ai purgé en moyenne toutes les 2 semaines pendant les 2 années qui ont suivi et je continue désormais en moyenne à purger une fois par mois. Il faut bien cela pour aider le corps à faire sortir les colles et les acides, résidus de décennies d’alimentation délétaire !

J’ai donc finalement réussi à adopter – grâce aux purges – le 100% vivant depuis début 2019 et depuis mon corps me parle et me guide de plus en plus exactement sur ce dont il a besoin – des fruits et des légumes frais – et il tolère de moins en moins le gras par exemple.

En effet les besoins en matières grasses dans l’alimentation vivante sont abondants au début de la transition alimentaire. Puis le corps, au fur et à mesure des nettoyages, se dirige vers les fruits et les légumes, le plus brut possible.

La purge à l’huile de ricin permet de nettoyer la lymphe

Comment manger vivant ramène à la vie ?

L’exemple d’une graine qui pousse illustre parfaitement la notion d’énergie et de vie : si on met une graine de courge vierge dans le sol elle va pousser, la vie va se former depuis la petite graine, alors que si on prend cette même graine et qu’on la cuit avant de la planter, plus rien ne va pousser. Les enzymes activent et dirigent des processus biologiques comme la digestion, l’impulsion nerveuse, la désintoxication, le système immunitaire, la réparation et la guérison du corps !

Un aliment cuit est un aliment « mort ». La cuisson transforme et dénature les aliments, avec pour conséquence d’alourdir et encrasser le corps et d’affaiblir le système immunitaire (cf leucocytose). Une alimentation pauvre en aliments crus et vivants mais riche en aliments cuits et transformés est souvent le départ de nombreux maux et maladies.

Les enzymes sont détruites lors de la cuisson, car très sensibles à la chaleur. Elles perdent leur activité déjà à 42°. Et c’est bien dommage de les désactiver car les enzymes digestives sont l’énergie et la vie !

        Délicieuse pizza toute crue 

Et au niveau spirituel ?

J’ai fait ce changement alimentaire à la base parce que je voulais avoir plus d’énergie. Et finalement ce n’est pas mon plan physique qui a été le plus transformé. Le fonctionnement dans ma tête a été complètement bouleversé. Ce n’est pas qu’un ressenti, nous savons depuis quelques années que le système lymphatique passe dans le cerveau. Le fonctionnement de nos neurones est donc affecté par la qualité de la lymphe. Lorsque l’on commence à nettoyer cette lymphe (40 litres de liquides dans le corps !), que les anciens appelaient (à juste titre) les “humeurs”, notre manière de penser, d’agir, de réagir et de voir le monde change radicalement.

Comme le dit à juste titre Nelly Grosjean dans “La cure zen détox aromatic tome 1” :

“Dès lors que les intestins sont nettoyés plus souvent, a fortiori drastiquement, il y a beaucoup moins d’idées noires, moins de déprimes et de dépressions, moins de burn-out, moins de suicides, moins de maladies mentales, moins de douleurs et, bien sûr, moins de surpoids ! La purge clarifie et nettoie la lymphe, le sang et tous les liquides interstitiels…”

Alors que j’avais tendance à être anxieuse, impatiente, parfois colérique et dépressive, je me suis vue progressivement transformée et devenir sereine, compréhensivedouce et paisible.

Autrement dit, l’alimentation vivante et les purges règlent non seulement le problème des maladies ou du manque d’énergie, mais elles accélèrent aussi notre développement personnel là où il était bloqué. Une transition alimentaire menée à son terme n’est pas une fin en soi, ce n’est que le début d’une aventure passionnante qui vous amène aux portes de vous même…  

On se rend compte que l’on fait partie d’un “tout”, que l’on ne fait qu’un avec la nature. Si on fait du mal à la terre, on se fait du mal à soi. On se connecte à l’intelligence de la vie, on fait confiance à son intuition et on se sent guidé. Progressivement tout prend sens. Chacun de nous est unique avec une mission de vie bien définie et qui évolue au cours du temps. Cette mission de vie nous devient claire puis on se met à l’action, on transmet le message qu’on a à transmettre, on participe au changement en faisant de ce monde un monde meilleur.

Quels changements cela a-t-il apporté dans ma vie ?

Comme je l’ai dit précédemment je mange désormais vivant à 100%, je me purge régulièrement et je n’ai plus jamais refait machine arrière. Je ne me suis jamais sentie aussi légère, heureuse et VIVANTE !!  Je suis enfin moi-même !!

Je ressens une paix profonde au fond de moi, je me sens guidée dans la vie et dans mes actions !!

Lors de tous ces changements, je me suis  vite rendue compte qu’être assise devant un ordinateur 8H par jour pour un travail qui ne me plaisait pas était non seulement pas physiologique mais ne faisait également plus sens pour moi.

J’ai eu un élan de grande confiance en la vie et j’ai démissionné de mon poste de cadre marketing d’une multinationale automobile dans le luxe après 16 ans de bons et loyaux services pour me lancer dans une nouvelle aventure : celle de transmettre et de participer à l’unité !

Avec Irène Grosjean et la famille du cru devant le restaurant

Avec Irène Grosjean et des amis crudivores devant le restaurant “Love Me Cru” à Paris

J’ai alors changé de mode de vie et je me suis alors formée en développement personnel et en santé naturelle. Je suis maintenant coach de vie et de santé. J’accompagne de nombreuses personnes sur le chemin de la pleine santé, les aide à devenir la meilleure version d’elles-mêmes et à concrétiser et vivre leurs rêves !

J’organise différents types de stages :

  • Les Stages Parents – Enfants permettent d’apprendre à manger plus sainement et les mécanismes de la santé naturelle tout en s’amusant avec son(es) enfant(s)
  • Les stages de Reconnexions à la vie destinés aux personnes en quête d’une vie meilleure, plus en adéquation avec leurs aspirations profondes, et souhaitant se reconnecter à elles-mêmes sur les plans physique, émotionnel, mental et spirituel. 
  • Les Jeûne & Trek consistent en un jeûne hydrique d’une semaine avec des étapes de 15 à 20 km par jour en étoile autour d’un gîte où l’on dort tous les soirs.

Toutes les infos sur les stages ici : Stages

Avec Irène lors du stage professionnel à l’ « Ecole pratique de santé – Irène GROSJEAN »

L’alimentation vivante, une porte d’entrée pour transformer sa vie ?

La raison pour laquelle nous sommes tous venus ici sur terre est de donner, vivre et ressentir l’amour. L’intelligence de la vie nous guide à vivre le paradis sur terre, créer notre propre réalité et embrasser notre nature infinie à condition que nos cellules soient suffisamment propres pour monter en vibration et se connecter à elle. Il n’y a pas de secret pour cela. Il est vital de manger vivant, jeûner, purger et, plus généralement, avoir une vie hygiénique. Et en parallèle, il est vital d’avoir des pensées positives et exprimer à l’Univers vos besoins pour réaliser votre mission. L’Univers nous gratifie alors de nos efforts par la santé, la joie, son soutien et sa protection.

Cette aventure de l’alimentation vivante, je la souhaite à tout le monde, belle et énergisante comme je l’ai vécue !

Avec Myriam et Jacky Boisset

Avec Mimi et Jacky Boisset, frugivores et champions du monde de course Spartan

Offert !

4 ebooks pour franchir le pas et découvrir l'alimentation vivante !

Pas de spam. Tu recevras tes ebooks, et la newsletter de RawFlo.com. Tu pourras te désinscrire à tout moment.